Etude de cas : Bumotec

5S sur une ligne d’assemblage


Machine outil de précision pour les industries de pointe (horlogerie, micromécanique,etc..)

Besoins

Chantier 5S visant l’amélioration de l’organisation d’un Hall afin de gagner de la surface disponible productive, séparer les différentes activités présentent dans le même bâtiment, améliorer l’efficience en réduisant la recherche d’outils et les manutentions inutiles.

Missions

La feuille de route (Roadmap) construite dans l’objectif d’optimiser les flux et l’efficience des postes nécessitait des chantiers préliminaires pour gagner de la surface et réintégrer certaines opérations de pré-montage.

La société XL a aidé l’entreprise BUMOTEC a réalisé ce 1er chantier 5S afin de former le personnel et accompagner cette première transformation physique et très visuelle.

Résultats

A la fin de 3 jours de 5S en mode ‘’Percée Kaizen’’, l’équipe a ré agencé son outil de travail en garantissant les critères Sécurité, Qualité du secteur. L’équipe a pu définir, séparer et clarifier 4 zones de travail distincts, faciliter les accès aux encours et aux stocks pour les moyens de manutentions et les hommes. Un système d'audit a été mis en place afin de pérenniser le travail entrepris, éviter les retours en arrière et continuer à progresser.

En fin de chantier, une présentation sur le terrain (gemba) a été faite à tous les managers du site afin d’échanger sur la possibilité d’appliquer la méthode 5S de partout, bureaux y compris.

La suite

D’autres chantiers 5S vont être pilotés par l’équipe Lean de la société BUMOTEC pour améliorer le flux et gagner de la place. Ces chantiers amènent de la rigueur : cette rigueur est nécessaire pour la pérennité des travaux et passe par le management quotidien du respect des standards (aménagement idéal, état idéal des postes). Les audits 5S, la mise en œuvre de l’AIC repositionne les managers dans leur rôle de pilote du progrès et de la performance SQCD (Sécurité, Qualité, Coût et Délai).