La vitalité des embauches dans l’horlogerie, témoin de la reprise ou d’un besoin d’amélioration des chaînes de production ?


Le deuxième baromètre de l’emploi horloger, publié fin mai par «Le Temps» en collaboration avec le site d’annonces Job Watch, révèle des hausses à 2 chiffres sur les offres d’emploi publiées tant dans les domaines de la  R&D que de la Fabrication.

Ce chiffre amène un élément de contexte, la demande est là ! Mais faut-il en déduire que les horlogers investissent dans des nouveaux appareils de production ? Pas forcément, d’après l’article du « Temps » l’orientation retenue est également celle d’un besoin d’amélioration des chaînes de production.

Lorsque la demande repart et que l’on ne peut pas travailler à capacité infinie, il faut effectivement optimiser les moyens à disposition ainsi que la matière première utilisée qui, elle aussi, n’est pas ressource infinie.

Depuis plusieurs années, XL Suisse a développé des solutions pragmatiques pour améliorer les procédés de fabrication. Cette démarche consiste à déterminer de manière précise les facteurs influents sur la performance et la variabilité des processus afin d’améliorer la fiabilité de vos équipements et réduire les coûts de non qualité.

Ensemble, construisons les fondements d’une entreprise agile et performante par l’amélioration des flux, du pilotage et, complément fondamental pour l’Industrie, la maîtrise de la Qualité des produits et des processus. L’idée étant de parvenir à mieux gérer l’adéquation ressources/capacité face à un marché qui, lui aussi, évolue rapidement. C’est un besoin identifié pour le monde horloger, les sous-traitants impliqués, mais aussi pour bon nombre d’industrie de tout horizon !